Prévention de la traite de personnes

L’enjeu

La traite de personnes

 

La traite de personnes, aussi appelée esclavage moderne, implique le recours à la force, à la fraude ou à la coercition pour le commerce du sexe ou du travail. Souvent, les gens deviennent victimes de traite de personnes en raison d’une fausse offre d’emploi, de la promesse d’une vie meilleure ou d’une relation amoureuse. Selon l’Organisation internationale du travail, plus de 30 millions de personnes dans le monde sont victimes de la traite de personnes, et pas seulement dans les pays en développement. Au Canada, de 2009 à 2016, on a dénombré 1 099 incidents de traite de personnes déclarés par la police – 55 % de ces incidents sont survenus de 2015 à 2016. Toutefois, il ne s’agit que des incidents signalés. La GRC estime qu’il y a 1 400 cas supplémentaires de traite de personnes chaque année. De plus, on estime qu’entre 1 500 et 2 200 personnes sont victimes de traite de personnes du Canada vers les États-Unis chaque année. En somme, ces chiffres montrent que le Canada est une source, un pays de transit et un pays de destination pour la traite de personnes.

 

Malgré le nombre croissant d’incidents signalés dans la dernière décennie, la traite des personnes demeure largement sous-déclarée et passe inaperçue, en partie en raison de sa nature trompeuse. En fait, les hôtels et les motels sont aux premières lignes de la traite des personnes. Souvent, les réseaux de traite de personnes mènent leurs activités par l’entremise d’entreprises légitimes, comme des hôtels. Plus précisément, les trafiquants utilisent les chambres d’hôtel et de motel pour organiser des rencontres entre les victimes de sexe et leurs acheteurs. La traite des travailleurs est également présente dans la main-d’œuvre et la chaîne d’approvisionnement de l’industrie hôtelière.

Prévention de la traite de personnes

Position de l’AHC

L’Association des hôtels du Canada est convaincue que l’industrie hôtelière, de concert avec des partenaires et des intervenants, peut jouer un rôle important pour mettre fin à la traite des personnes. L’AHC et ses homologues provinciaux doivent continuer de sensibiliser la population à la traite de personnes et encourager tous les membres à mettre en place des processus et des programmes de formation qui aident les employés à reconnaître les signes de la traite de personnes et à prendre des mesures appropriées.

Human Trafficking Prevention

Le rôle des hôtels

Les employés des hôtels occupent des postes de première ligne, ce qui leur donne l’occasion de reconnaître les signaux d’alarme éventuels de la traite des personnes. Ces employés ont une vaste gamme de fonctions qui leur permettent d’accéder à différents secteurs de l’hôtel ou du motel, de sorte qu’ils peuvent entrer en contact directement ou indirectement avec des trafiquants et des victimes.

 

La traite des personnes n’est pas facile à repérer – les indices sont subtils – et les signaux d’alarme éventuels peuvent être décelés différemment selon les différents rôles d’accueil (p. ex., hall d’entrée, personnel de chambre, restaurant). L’industrie hôtelière peut jouer un rôle important dans la lutte contre la traite de personnes en reconnaissant les indicateurs généraux et en mettant en place des protocoles appropriés pour signaler les activités suspectes.

    Sorry, no posts matched your criteria.